• Ahlala, les gens... ce soir est un grand soir ! Notamment parce que je viens de finir ma dernière journée en classe de 2nde. En effet, je pars jeudi en Allemagne pour un peu plus de deux mois (mais pas plus parce qu'il faut que je sois de retour pour le concert de Green Day le 10 juillet !!!!!!!!!!!!!!).

    Ensuite, pour compléter un peu les actualités, je dois également vous dire que je fais maintenant partie d'un duo, nommé Mad'n'free, avec une excellente chanteuse, Mathilde. Nous n'avons pas encore un très grand répértoire (on fait prinicipalement des reprises), mais il se peut que je mette une ou deux vidéos de nous avant mon départ (on chante toutes les deux, je joue de la guitare et elle du piano, mais on a pas encore eu l'occasion d'utiliser le piano).

    Enfin, un autre événement qui revêt tout de même une certaine importance pour moi : je viens de finir ma 20ème chanson ! Ca se fête, nan ? Bon, la qualité de la vidéo n'est pas vraiment à la hauteur de l'événement, mais je voulais quand même faire quelque chose de cette chanson avant de partir. Je vous présente donc This Night :


    Je n'ai pas beaucoup de précisions a donné sur les paroles, si ce n'est que j'ai tout écrit d'un coup, le lendemain d'une fête... Disons donc que je n'étais pas très éveillée.

     

    The morning should never come back,
    This headache reminds me how good it was.
    When I saw I was on your way,
    I just stayed... And everything was fine.
    I'm so tired, this life is just like hell,
    I can't stand, but your picture is all around me.
    Tonight, I just want to live and forget.
     
    You were on your mind,
    And I was on mine, but...
     
    I saw you into the moonlight,
    Everything was so more beautiful.
    And I knew I could do whatever I wanted, just because...
    I was completely stoned.
     
    The morning should never come back,
    Now I swim into a black world.
    Speak louder, I don't understand,
    Or shut up... Everything will be fine.
    This night, I saw who I was.
    I want to change the world.
    So, show me again how to leave this life,
    I can't take it anymore.
     
    You were on your mind,
    And I was on mine, but...
     
    Refrain
     
    But don't go, no don't go,
    This night should never get over.
    But don't go, no don't go...
    I've never felt so right.
     
    Refrain

    votre commentaire
  • Youhouuuu, plus que deux semaines de cours ! 

    Bonjour !  je sais pas quoi écrire... Bon, et bien, je ne vais pas m'éterniser, je poste tout simplement une nouvelle chanson (la dernière en date) qui s'intitule No Sense. OK ?


    Le titre de ce morceau ne vient pas de nulle part. En fait,  les différentes phrases qui constituent ma chanson n'ont pas réellement de rapport logique. Je m'explique : le "you" ne désigne pas une seule personne, mais plutôt trois personnes (ou groupes de personnes... J'ai réussi à caser trois fois le mot "personnes" (4 maintenant) dans une même phrase...) différentes. Oui, en fait, dans toute la splendeur de ma bizarrerie, j'ai mélangé dans les paroles d'une seule chanson trois thèmes ou histoires dont je voulais parler. Voilà, simplement pour vous dire que si vous croyez comprendre le sens de la chanson, je pense que vous vous trompez...

    I'm going to sing a song which has no sense,
    So don't try to understand.
    Now I hope you are ready... 1, 2, 3, Let's go !
     
    I'm drinking and I cry.
    I have dreamed you were mine,
    But I won't let you, I won't let you go again.
    Every day of my life,
    I can't live I just hide,
    Cause I don't want to frighten you, but if you see me...
    If you see I'm looking at you, you'll just run away,
    So I hide... I don't say anything, I watch people around me.
    I don't say anything and I hate people around me.
     
    But I live, I'm here, just here, so look at me.
    And don't try to say something to make me better or anything else,
    Or I will want to shoot everyone.
    I bet you know I will want to shoot everyone.
     
    You know, I'm not the person you left anymore,
    Cause now, I think I'm better than before,
    And I want you to know that it's not thanks to you.
    I'm not tired, I'm not sad anymore, but I still think this world sucks.
    And you're not going to change it, and you're not going to change me.
    Even if you're so fucking hot, I obey only myself,
    I'm free and I want to scream.
     
    But now I have to come home, say "hello" and all these bullshits,
    And now I have to lie again...
    I don't wanna live in your modernity,
    I think this life is a fucking joke.
    But now I have to lie again.

    votre commentaire
  • Salut les amis  ! Et les autres aussi...

    J'étais en train de méditer sur les conséquences de la crise de la pomme de terre en Irlande dans les années 1840 (si, si...) quand une idée m'a traversé l'esprit : puisque j'ai déjà mis une vidéo avec une qualité pourrie, pourquoi ne pas en mettre une autre ?! Alors voici une chanson, assez récente, intitulée L'histoire d'une fille.


    ... Bonjour :

      

     
    Laissez-moi vous parler d'un monde
    Noir comme le jour.
    Laissez-moi vous parler d'un monde,
    Sombre comme l'amour.
    Laissez-moi vous parler d'une fille qui pleure,
    Car ce monde n'est pas celui dans lequel elle est née.
    Laissez-moi vous expliquer : ce monde, elle voudrait pouvoir y vivre en paix.
    Laissez-moi vous parler d'une fille
    Qui se demande ce qu'elle fait encore là.
    Laissez-moi vous parler d'une fille
    Que la haine maintient ici-bas.
    Laissez-moi vous parler de sa colère, de sa douleur,
    Car elle souffre de vivre dans un monde qui n'est pas le sien.
    Laissez-moi vous expliquer : sa vie se déroule dans un monde dont on ne connaît rien.
     
    C'est l'histoire d'une fille qui se détruit pour mieux penser,
    Une fille qui croit devoir crever pour exister.
    C'est l'histoire d'une fille qui, sans un bruit, se bat toute la journée,
    Qui, en silence, lutte pour faire triompher sa réalité.
     
    Laissez-moi vous parler de ses désillusions,
    Une vie entière à transformer un monde qui ne lui plaît guère.
    Une vie entière à écrire la vie qu'elle mène, dans un autre univers.
    Laissez-moi vous parler de son combat,
    Celui que personne ne comprend, que personne ne voit.
    Une guerre silencieuse pour changer le sens qu'on a donné à la vérité,
    Une lutte dans le seul but d'imposer son monde par sa seule volonté.
     
    Refrain
     
    Mais un jour elle a compris qu'elle était seule contre l'humanité.
    Un jour, elle a compris qu'elle se battait contre sa propre vie.
    Alors, la réalité s'est imposée,
    Mais, refusant de céder... Elle l'a quittée à tout jamais.
     
    C'est l'histoire d'une fille qui se détruit pour mieux penser,
    Une fille qui est allée jusqu'à crever pour prouver sa haine au monde entier.

     

     

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique